Publié dans l’Incorrect :

Le diagnostic technique prévaut sur la raison humaine.

Tout a été dit ou presque sur le triste feuilleton de l’affaire Vincent Lambert, alimenté par la douleur d’une famille déchirée, perpétué avec vigueur par des tiers de tous bords et vulgairement traité par nos institutions. Le médecin et le juge abandonnés par le législateur et l’exécutif ont été entraînés malgré eux dans une sinistre mascarade. Derrière l’écho du bruit des débats animés sur l’euthanasie et les syllogismes absurdes des raisonnements juridiques, la science glaciale de la technologie ouvre désormais les portes à un nouveau paradigme.

DÉSORMAIS VOTRE VIE APPARTIENT À L’ETAT ! Youri Fédotoff

Demain, hospitalisé, dans l’incapacité de formuler notre consentement, le médecin, à l’appui d’un diagnostic statistique, aura le droit de nous tuer contre la volonté de nos parents, de nos amis. Le tiers institutionnel à plus de droit sur notre vie que nos proches alliés. Au-delà des querelles familiales et théologiques, c’est cela, la jurisprudence Lambert. Elle a été consacrée par le Conseil d’Etat, la Cour de cassation et la Cour européenne des droits de l’homme…..

Lire la suite sur l’Incorrect.org

Partager sur les réseaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *